10: La constitution et les démocraties autoritaires

Vingt ans après la dernière ‘vague de démocratisation’, il est devenu clair que, dans les démocraties libérales-constitutionnelles, un nombre important de pays ont adopté de différentes formes de démocratie ‘autoritaire’, c’est-à-dire des régimes dans lesquelles il y a des élections compétitives, mais qui concentrent le pouvoir autour de l’exécutif à tel point que même les cours sont sous le contrôle du gouvernement.

Bien que par le passé il y a eu plusieurs régimes avec de telles caractéristiques, le nouveau développement surprenant est qu’il y a certains spécialistes en droit constitutionnel qui appellent à un abandon de notions ‘obsolètes’ développées il y a deux siècles (tels que la ‘séparation des pouvoirs’) et son remplacement par celui ‘de l’unité des pouvoirs’, particulièrement dans les pays ayant des inégalités économiques et sociales persistantes. Ils argumentent qu’une vraie justice sociale ne pourra être achevé qu’à travers un pouvoir exécutif fort.

L’atelier attend des contributions qui évaluent la compatibilité des ‘démocraties autoritaires’ avec le constitutionnalisme, de même que ceux qui explorent la nature du lien entre  la ‘démocratie libérale’ et le constitutionnalisme (ce lien est-il seulement historiquement dépendant ? Ou est-il philosophiquement nécessaire ?)

Communications acceptées

Voir toutes les communications acceptées pour l'atelier 10.

Published Apr. 3, 2013 8:35 PM - Last modified June 11, 2014 1:58 PM